Jour de la terre en temps de Coronavirus

Le 22 avril 1970 avait lieu le premier jour de la terre. Actuellement, 50 ans plus tard, nous la fêtons à nouveau dans un contexte très différent d’il y a 50 ans.

Plusieurs événements, dans les dernières décennies, ont souvent « volé » la vedette à cette date comme les menaces nucléaires, la peur d’une 3e guerre mondiale, etc. À notre époque, c’est une pandémie internationale. Nous devions nous occuper de ces menaces, c’est évident, mais ça mettait tout de même au deuxième rang l’environnement. Cette pandémie reporte certaines discussions et actions qui auraient dû avoir lieu et qui sont repoussées. Ceci n’est que parti remis puisque le problème ne disparaîtra pas de lui-même. Il faudra s’y pencher avec sérieux.


Malgré toutes les problématiques que le virus amène, ce qui me réjouit, c’est que le ralentissement de nos vies m’a permis de remarquer les effets que cette lenteur a sur la planète, la faune et sur nous. La pollution atmosphérique a chuté selon la NASA, les activités sismiques ont diminué d’après la BBC et les bruits marins aussi lit-on dans le Courrier international. Ce n’est pas ce qui réglera le problème, mais ça nous fait prendre conscience à nouveau que nous ne sommes pas seuls à habiter cette terre, que nos gestes ont des répercussions et que nous sommes tous interreliés.


Cette semaine, en l'honneur de la terre, trouvez le temps de ressentir, d'admirer, d'écouter les changements que la nature nous partage. Pour ma part, j’ai remarqué que les bourgeons se pointaient tranquillement le bout du nez pour nous permettre, bientôt je l’espère, d’apprécier le feuillage verdoyant des arbres. Que nous sommes chanceux de contempler ce merveilleux tableau jour après jour ! Embrassons ce cadeau spectaculaire que nous ne prenons normalement pas le temps d’observer à cause de notre horaire chargé.

Ces moments de confinement me poussent à réfléchir à ce que je peux faire de plus pour l’environnement au Centre d’affaires. Je bonifierai donc les mesures déjà mises en place pour supporter la terre dans son combat parce que chaque geste compte. Je vous les partagerai dans un prochain texte.

Et vous, qu’avez-vous pris le temps de faire en cette journée de la Terre ?



Si vous avez besoin d’inspiration, vous pouvez visiter le site du jour de la terre où vous pouvez trouver des actions concrètes à poser pour la cause.


À bientôt,


Catherine

21 vues

CONTACTEZ-NOUS PAR COURRIEL OU PAR TÉLÉPHONE :

CATHERINE DESJARDINS

450-332-9147

370 boulevard Nobert,

Longueuil, Qc, J4J 2Z3

POUR NOUS JOINDRE :

© 2019 par Gestion Catherine Desjardins Inc.

Politique de confidentialité